Écrire Mexique : Des détenus risquent d’être torturés et jugés de façon inique

AU 142/10, AMR 41/046/2010, 25 juin 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 06 AOÛT 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un prêtre et 10 autres hommes accusés d’avoir tué deux responsables locaux de la municipalité de San José del Progreso, dans l’État d’Oaxaca (sud du Mexique), sont maintenus en détention. Ils risquent d’être victimes de torture et d’autres mauvais traitements et jugés de façon inique. Le 18 juin, un dirigeant de la municipalité de San José del Progreso et un autre responsable ont été abattus alors que leurs sympathisants rencontraient les militants locaux de l’opposition à El Cuajilote, une des localités de la municipalité. Les circonstances de leur mort n’ont pas encore été élucidées. Peu de temps après, des sympathisants du dirigeant municipal ont enlevé et battu un prêtre catholique, le père Martín Octavio García Ortiz, qui se trouvait à San José del Progreso pour célébrer une messe. Il semblerait que ses ravisseurs l’aient battu et qu’ils aient menacé de le tuer à moins qu’il ne soit poursuivi en justice en tant qu’instigateur de ces homicides. Martín Octavio García Ortiz a été placé en garde à vue le 19 juin par le Bureau du procureur général de l’État d’Oaxaca. Il est actuellement sous surveillance à l’hôpital, où il est soigné pour les blessures qui lui ont été infligées lorsqu’il a été battu. Martín Octavio García Ortiz a été placé en détention provisoire sur ordre d’un juge (arraigo), de même que 10 hommes soupçonnés des deux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir