Écrire Exécution imminente de Kevin Keith dans l’Ohio malgré des doutes sur sa culpabilité

AU 151/10, AMR 51/056/2010, 2 juillet 2010. Veuillez envoyer vos appels avant le 11 août 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Kevin Keith, un Afro-Américain de 46 ans, doit être exécuté dans l’Ohio (États-Unis) le 15 septembre. Son recours en grâce doit être examiné le 11 août par le Comité des grâces de l’Ohio. Cet homme affirme n’avoir pas commis les trois meurtres commis en 1994 pour lesquels il a été condamné à mort. Marichell Chatman, sa fille de sept ans Marchae Chatman et sa tante Linda Chatman ont été tuées par balle dans la soirée du 13 février 1994 dans l’appartement de Marichell Chatman à Bucyrus, localité du centre de l’Ohio. Également touchés par des tirs, deux jeunes cousines de cette femme ainsi que son compagnon, Richard Warren, ont survécu. Kevin Keith a été arrêté le 15 février. Trois jours plus tard, Quanita Reeves, l’une des cousines de Marichell Chatman qui avait survécu et qui connaissait Kevin Keith comme baby-sitter occasionnel, a déclaré à la police que le tueur était « Bruce, l’ami de papa ». Quand les policiers lui ont montré une photographie de Kevin Keith, elle a affirmé qu’il n’était pas l’homme armé. Pourtant, le 1er juin 1994, soit moins de quatre mois après le crime, Kevin Keith était détenu dans le couloir de la mort à l’issue d’une procédure extrêmement rapide pour un crime passible de la peine capitale. L’élément central du dossier de l’accusation était la déclaration faite par Richard Warren sur son lit d’hôpital désignant (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.