Écrire Des centaines de personnes en danger a la suite d’expulsions forcees

AU 160/10, AFR 32/009/2010, 15 juillet 2010 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 26 AOÛT 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Du fait d’une expulsion forcée de grande ampleur orchestrée par le gouvernement kenyan, des centaines de personnes se retrouvent sans abri et ont besoin de toute urgence de nourriture, d’eau et d’un hébergement. Quelque 1 000 habitants et commerçants du quartier informel de Kabete NITD à Nairobi, la capitale, ont été visés par cette opération. D’autres habitants de cette zone craignent d’être expulsés de force d’un moment à l’autre. Le 10 juillet, juste avant minuit, les habitants et commerçants de Kabete NITD ont assisté à la destruction d’environ 470 étals de marché et d’une centaine de logements par un bulldozer envoyé par les autorités municipales de Nairobi. Bien que des rumeurs aient circulé dans le quartier quant à l’imminence d’expulsions forcées, les habitants et les commerçants n’ont pas été avertis, ni consultés. À cette heure-là, de nombreuses personnes dormaient et n’ont eu que quelques minutes pour évacuer leur domicile avant qu’il ne soit démoli. Beaucoup ont perdu toutes leurs affaires. La plupart des commerçants forcés à quitter leurs étals ont perdu toutes leurs marchandises et vu leurs moyens de subsistance réduits à néant. Certains ont été en mesure de continuer à travailler sur les décombres de leurs étals à la suite de l’expulsion. Un bulldozer est cependant revenu le 13 juillet pour raser une (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.