Écrire Jackson Maina Kihato, un manifestant pacifique tué par la police

Action complémentaire sur l’AU 160/10, AFR 32/010/2010, 21 juillet 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er SEPTEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Kenya : Jackson Maina Kihato, un home âgé de 74 ans, a été tué par la police le 19 juillet à Kabete NITD, à Nairobi. Il n’était pas armé. Il s’était retrouvé pris dans des manifestations contre les expulsions forcées qui ont eu lieu le 10 juillet et à l’issue desquelles un millier de personnes environ ont été expulsées de force de chez elles ou ont vu leurs logements et leurs étals de marché détruits. La manifestation rassemblait principalement des femmes qui faisaient du commerce sur la partie du site où s’était constitué un marché, avant sa destruction. Les manifestants avaient bloqué la route près du site afin de mener leur action. La police est arrivée et les a aspergés de gaz lacrymogène pour les disperser, mais ils ont utilisé des linges mouillés pour empêcher le gaz d’agir et sont restés. Des policiers ont alors commencé à battre des manifestants avec des bâtons pour tenter de dégager la route. Selon les informations dont dispose Amnesty international, lorsqu’il a vu un agent de police passer une femme à tabac, Jackson Maina Kihato se serait approché d’un autre agent et lui aurait dit que des policiers ne devraient pas tabasser les gens comme ça. L’agent, qui se tenait non loin de lui, lui a tiré une balle dans la poitrine. Le temps que l’assistance médicale arrive, il était déjà mort. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir