Écrire Un juge ordonne la libération d’un détenu de Guantánamo

Action complémentaire sur l’AU 126/09, AMR 51/066/2010, 26 juillet 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 SEPTEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Un juge fédéral américain a ordonné, le 21 juillet, que le ressortissant yéménite Adnan Farhan Abdul Latif soit immédiatement libéré de Guantánamo. Le ministère de la Justice américain peut encore faire appel de cette décision. Adnan Farhan Abdul Latif est détenu à Guantánamo sans inculpation ni jugement depuis plus de huit ans. Amnesty International a lancé une action urgente en faveur de cet homme en mai 2009, après qu’il eût tenté de se suicider au cours d’un entretien avec son avocat. Il avait déjà fait plusieurs tentatives de suicide, y compris alors qu’il était en détention à l’isolement dans l’unité psychiatrique de Guantánamo. En mai 2010, il a déclaré à son avocat qu’il était toujours victime de mauvais traitements et qu’il continuait d’avoir des idées suicidaires. Adnan Farhan Abdul Latif avait introduit une requête en habeas corpus, une procédure qui permet la comparution immédiate d’un détenu devant une autorité judiciaire afin de contester la légalité de la détention. En accédant à sa requête, le juge Kennedy a ordonné au gouvernement américain de « prendre toutes les mesures nécessaires et appropriées pour faciliter la libération immédiate » de cet homme. Le juge a enjoint au ministère de la Justice d’appliquer cette décision avant le 20 août 2010. On ignore pour l’instant si les autorités (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse