Écrire 1 500 familles risquent d’être expulsées de force

AU 165/10, MDE 12/029/2010, 28 juillet 2010. ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 08 SEPTEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 25 juillet, des habitants du secteur d’al Sahaby, dans le centre d’Assouan, en Égypte, se sont plaints auprès du gouvernorat d’Assouan d’un projet de démolition de leurs logements. Les autorités n’ont pas consulté les 1 500 familles concernées avant de prendre cette décision, et les logements proposés comme solution de remplacement, insuffisantes au vu des besoins des habitants, sont situés loin des infrastructures éducatives et sanitaires. Le 27 juin, le gouvernorat d’Assouan a présenté un projet de « développement » pour Assouan qui décrivait al Sahaby comme un secteur dangereux, constitué de constructions de fortune représentant une menace pour les habitants, et qui doit être démoli. Selon le gouvernorat, les habitants se verraient proposer 320 logements de remplacement. Il s’agit de très petits appartements ne comptant qu’une seule pièce et situés à Al Sadaqa Al Qadima, à 30 kilomètres au sud d’Assouan. L’accès aux services de santé et d’éducation y est restreint. Les personnes dont le logement doit être démoli estiment que la solution qui leur est proposée est inadaptée et le nombre d’habitations insuffisant. Le gouvernorat d’Assouan n’a pas mené de véritable consultation auprès des habitants avant d’annoncer son projet. Ces derniers n’ont pour l’instant reçu aucun document écrit exposant le fondement juridique (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition