Écrire Un prisonnier d’opinion, Ulugbek Abdusalamov, est privé de soins médicaux

Action complémentaire sur l’AU 144/10, EUR 58/010/2010, 3 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 SEPTEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Au Kirghizistan, le prisonnier d’opinion Oulougbek Abdoussalamov ne reçoit pas les soins dont il a besoin. Les autorités ne fournissent pas à Oulougbek Abdoussalamov l’assistance médicale dont il a besoin. Cet homme a fait une hémorragie cérébrale en 2009, il souffre d’hypertension, d’une maladie de l’estomac et de problèmes cardiaques et il a besoin de soins médicaux en permanence. Il doit être libéré, ou au moins hospitalisé. Oulougbek Abdoussalamov avait été transféré dans un hôpital régional le 29 juin, après six demandes de son avocat. Le 9 juillet, il a été ramené dans un centre de détention de la police, dans la ville de Djalal-Abad. La santé d’Oulougbek Abdoussalamov a continué de se détériorer et, sur l’insistance de son avocat il a de nouveau été hospitalisé, le 24 juillet. La police l’a maintenu sous surveillance pendant son séjour à l’hôpital. Selon les informations dont dispose Amnesty International, il a ensuite été reconduit au centre de détention de la police. Bien que, d’un point de vue juridique, les suspects devraient être placés dans des centres de détention provisoire en attendant leur procès, il n’existe aucune structure de ce type à Djalal-Abad. Oulougbek Abdoussalamov a donc été ramené au centre de détention de la police, où les conditions semblent très mauvaises. Malgré les demandes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !