Écrire Des familles risquent de voir leur habitation démolie

Action complémentaire sur l’AU 148/10, MDE 15/018/2010, 6 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 SEPTEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Quatre-vingt douze habitants du village palestinien de Hmayyir, dans la région d’al Farisiya, en Cisjordanie, ont vu leur logement démoli par les autorités israéliennes, qui poursuivent une politique de démolition à grande échelle dans ce territoire occupé. Le 5 août, 27 tentes habitées par des personnes et 10 locaux agricoles ont été détruits. D’autres Palestiniens risquent de subir le même sort dans toute la Cisjordanie. Des militaires israéliens sont revenus à Hmayyir le 5 août vers 7 h 30 et ont rasé ce village à l’aide de deux bulldozers. Les 27 tentes détruites étaient montées depuis peu : elles avaient été données en urgence aux familles par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le ministère de l’Administration locale de l’Autorité palestinienne après que l’armée israélienne eut démoli 74 structures, dont des logements, le 19 juillet – plus de 100 personnes, dont 52 enfants, avaient alors été touchées. Les démolitions du 5 août ont déplacé 22 autres personnes, parmi lesquelles figurent 11 enfants. D’après les derniers chiffres fournis par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), dans les territoires palestiniens occupés, 135 personnes au total ont été touchées par les démolitions du 19 juillet et du 5 août. Hmayyir est situé dans la « zone C », (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !