Écrire CUBA : Une mère harcelée parce qu’elle organise des défilés pour son fils décédé

AU 174/10, AMR 25/012/2010, 11 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 SEPTEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La mère d’un prisonnier d’opinion cubain mort après une grève de la faim a été harcelée et intimidée à plusieurs reprises dans le but de l’empêcher d’organiser des défilés pour commémorer la mort de son fils. La prochaine marche devrait avoir lieu le 15 août. Reina Luisa Tamayo est la mère d’Orlando Zapata Tamayo, un prisonnier d’opinion décédé le 22 février 2010 après avoir observé pendant plusieurs semaines une grève de la faim en prison. Depuis la mort de son fils, cette femme organise chaque dimanche une marche commémorative à sa mémoire à Barnes, une ville de la province d’Holguín, à Cuba. Lors de ces défilés hebdomadaires, Reina Luisa Tamayo est accompagnée par des parents et des amis. Les participants partent de chez elle et se rendent à l’église Nuestra Señora de la Caridad, à Barnes, où ils assistent à la messe avant d’aller au cimetière où est enterré Orlando Zapata Tamayo. Le dimanche 8 août, les participants ont indiqué que dès qu’ils ont tenté de commencer à défiler, ils se sont heurtés, à quelques mètres de la maison, à des centaines de partisans du gouvernement qui leur barraient la route et qui ont battu certains membres du groupe. Leurs opposants ont repoussé les participants du défilé vers la maison et les ont suivis jusque dans le jardin. Deux fois, les participants ont tenté de quitter la maison et de reprendre la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.