Écrire TURQUIE : Détention de ?nan S., un objecteur de conscience

AU 175/10, EUR 44/018/2010, 12 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 SEPTEMBRE 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ?nan S. est détenu dans une prison militaire à Istanbul, en Turquie, depuis le 5 août, date à laquelle il a été arrêté pour « désertion » parce qu’il avait refusé d’accomplir son service militaire. Il avait déclaré officiellement, l’an dernier, qu’il était objecteur de conscience. ?nan S. a été interpellé le 5 août chez lui, à Istanbul, après qu’il eut donné son adresse à des fonctionnaires pour le renouvellement de sa carte d’identité. Un mandat d’arrêt avait été décerné à son encontre pour avoir « déserté » de l’armée en tant que conscrit. Il est actuellement détenu à la prison militaire de Kas ?mpa ?a, à Istanbul, et Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion. Les objecteurs de conscience détenus par les autorités militaires étant souvent soumis à des mauvais traitements en Turquie, Amnesty International est préoccupée à l’idée qu’ ?nan S. puisse être torturé ou autrement maltraité. Dans les prochains jours, ?nan S. devrait être transféré à ?zmir où il comparaîtra pour désertion devant le tribunal du commandement des forces armées d’Égée. Ce chef d’inculpation a été prononcé alors qu’il a fait savoir aux autorités militaires qu’il est objecteur de conscience. ?nan S. avait commencé son service militaire en juin 2001. En septembre de la même année, il avait quitté l’unité militaire d’ ?zmir où il était stationné et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse