Écrire Etats-Unis. Teresa Lewis ,une femme au faible quotient intellectuel risque d’être bientôt exécutée

AU 181/10, AMR 51/074/2010, 19 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 SEPTEMBRE 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’exécution de Teresa Lewis est prévue pour le 23 septembre en Virginie, aux États-Unis. Cette femme, dont le quotient intellectuel a été évalué comme se situant à la limite du retard mental, a été condamnée à la peine capitale pour avoir planifié l’homicide de son mari et de son beau-fils. Les hommes qui ont perpétré les meurtres ont été condamnés à la réclusion à perpétuité. Matthew Shallenberger et Rodney Fuller ont abattu Julian Lewis et son fils adulte, Charles Lewis, chez eux, très tôt le 30 octobre 2002. Le 15 mai 2003, Teresa Lewis a plaidé coupable de meurtre passible de la peine de mort pour son rôle dans ces homicides. De ce fait, sa sentence devait être prononcée par un juge, et non par un jury. L’accusation a affirmé que cette femme avait attiré Matthew Shallenberger et Rodney Fuller – en couchant avec eux, en leur offrant des cadeaux et en leur promettant de partager le montant de l’assurance vie – et les avait poussés à commettre ces meurtres. S’appuyant largement sur la manière dont le procureur avait présenté l’affaire, le juge a estimé que Teresa Lewis en était le « cerveau » et il l’a condamnée à la peine capitale. L’accusation a convenu que Rodney Fuller devait être condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir plaidé coupable et coopéré, et le juge a déclaré qu’il ne pouvait pas, « en toute conscience », (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse