Écrire Une communauté Afro-Colombienne en danger

AU 185/10, AMR 23/027/2010, 23 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 OCTOBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un membre d’une communauté afro-colombienne a été soumis à une disparition forcée, et peut-être tué, par des paramilitaires. Le reste de sa communauté court un grand danger. Jhon Jairo Palacios, membre d’une communauté afro-colombienne du bassin du fleuve Cacarica (nord-est de la Colombie), a été enlevé après avoir quitté son domicile dans la région de Barranquilla pour prendre un bateau jusqu’à la municipalité de Riosucio, dans le département du Chocó. Le 30 juillet, il a téléphoné à sa famille pour l’informer qu’il serait de retour dans le bassin du fleuve Cacarica le lendemain matin. Ce jour-là, ses proches l’ont appelé sur son téléphone portable. Un homme a répondu. Il s’est présenté comme un membre d’un groupe paramilitaire présent dans la région et leur a déclaré : « Dites à sa famille qu’il est déjà mort. » Ses proches ont demandé où se trouvait son corps, et l’homme leur a seulement indiqué qu’il avait été enlevé à Riosucio et emmené loin de là. Le 9 août, des sources proches des paramilitaires ont affirmé que ces derniers avaient tué Jhon Jairo Palacios. La disparition forcée et le probable meurtre de Jhon Jairo Palacios ont eu lieu quelques jours avant l’attribution d’un contrat pour la construction d’une grande route dans la région. Les communautés du bassin du fleuve Cacarica s’étant opposées à ce projet, il est à craindre que cette (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.