Écrire Iran, Shiva Nazar Ahari, doit être libérée

Action complémentaire sur l’AU 347/09, MDE 13/086/2010, 23 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 SEPTEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La journaliste et défenseure des droits humains Shiva Nazar Ahari semble avoir été inculpée de mohareb (inimitié à l’égard de Dieu), un crime passible de la peine de mort. La prochaine audience de son procès est prévue le 4 septembre 2010. Amnesty International considère cette femme comme une prisonnière d’opinion car elle est détenue uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et d’association. Shiva Nazar Ahari, qui appartient au Comité des reporters des droits humains (CHRR), une organisation iranienne, est détenue depuis le 20 décembre 2009. Elle aurait été inculpée de mohareb, aux termes de l’article 186 du Code pénal iranien, mais également de « réunion et collusion en vue de commettre un crime » (article 610) et de « propagande contre le régime » (article 500). Amnesty International craint que ces charges floues ne fassent pas référence une quelconque infraction universellement reconnue. Shiva Nazar Ahari est jugée par la 26e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran. Les autorités judiciaires et les agences de presse progouvernementales ont publiquement accusé le CHRR et Shiva Nazar Ahari d’avoir pris contact avec l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple (OIMP), un groupe interdit. Le CHRR et Shiva Nazar Ahari ont nié farouchement ces (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.