Écrire Le gouverneur de l’Ohio est désormais le seul à pouvoir gracier Kevin Keith

Action complémentaire sur l’AU 151/10, AMR 51/075/2010, 24 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 SEPTEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le Comité des grâces de l’Ohio a voté contre une mesure de clémence en faveur de Kevin Keith, un Afro-Américain de 46 ans dont l’exécution est prévue pour le 15 septembre dans l’Ohio. Cet homme affirme n’avoir pas commis les trois meurtres pour lesquels il a été condamné à mort. Le gouverneur de l’Ohio doit maintenant étudier son recours en grâce. Le 19 août, le Comité des grâces de l’Ohio a rendu publique sa décision de recommander au gouverneur Ted Strickland de refuser de gracier Kevin Keith. Les membres du Comité ont déclaré que dans un cas tel que celui-ci, où le prisonnier affirme être innocent, ils estiment devoir « faire preuve d’une grande déférence envers les conclusions auxquelles sont parvenus le jury et la cour ainsi que les instances qui ont procédé aux réexamens ultérieurs de ce dossier ». La recommandation du Comité au gouverneur n’est pas contraignante. Le gouverneur Ted Strickland a déjà déclaré qu’il trouvait certains aspects de cette affaire « troublants ». Kevin Keith a été condamné à mort en mai 1994 pour les meurtres de Marichell Chatman, de sa fille de sept ans Marchae Chatman et de sa tante Linda Chatman, qui avaient été tuées par balles trois mois auparavant dans l’appartement de Marichell Chatman à Bucyrus, une localité du centre de l’Ohio. Les deux jeunes cousines de cette femme (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !