Écrire Les Etats-Unis pourraient faire appel d’une décision leur enjoignant de libérer Adnan Farhan Abdul Latif

Action complémentaire sur l’AU 125/09, AMR 51/076/2010, 25 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 SEPTEMBRE 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités américaines envisagent de faire appel de la décision d’une cour fédérale leur enjoignant de libérer immédiatement le ressortissant yéménite Adnan Farhan Abdul Latif, détenu sans inculpation ni jugement depuis janvier 2002 sur la base navale américaine de Guantánamo Bay, à Cuba. Elles ont jusqu’au 20 septembre pour interjeter appel. Le 21 juillet, le juge Henry Kennedy, qui siège à la cour fédérale de district de Washington DC, a ordonné au gouvernement américain de « prendre toutes les mesures diplomatiques nécessaires et appropriées pour faciliter la libération immédiate » d’Adnan Farhan Abdul Latif. Dans sa décision, dont une version non classée secrète n’a été rendue publique que le 16 août, le juge Kennedy estimait que le gouvernement n’avait pas su démontrer « par des preuves suffisantes » qu’Adnan Farhan Abdul Latif faisait partie d’Al Qaïda ou d’un groupe qui y serait lié. Il a donc conclu que la détention de cet homme était illégale. Le juge a enjoint au ministère de la Justice de lui fournir un rapport décrivant l’état d’avancement de la situation avant le 20 août. Le 20 août, le ministère de la Justice a informé le juge Kennedy que le gouvernement « [envisageait] sérieusement de faire appel de la décision de la Cour » et effectuait « des démarches » auprès du représentant du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.