Écrire Violence au procès d’un prisonnier d’opinion

Action complémentaire sur l’AU 135/10, EUR 58/014/2010, 3 septembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 OCTOBRE 2010 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Azimjan Askarov, un prisonnier d’opinion, et sept autres personnes jugées à ses côtés au Kirghizistan ainsi que leurs avocats et leurs proches sont en danger. Le 2 septembre, premier jour du procès de ces huit personnes en lien avec l’homicide d’un policer, les avocats et les proches des accusés ont été victimes de manœuvres d’intimidation, menacés et agressés dans le tribunal et à l’extérieur. Azimjan Askarov et sept autres personnes (six hommes et une femme, tous d’origine ouzbèke) sont jugés pour « incitation à la haine à l’égard d’une ethnie » et « organisation de troubles de masse » à la suite de l’homicide d’un policier à Bazar Korgan, un village du sud du Kirghizistan, lors des violences qui ont éclaté dans toute la région en juin. Leur procès a été déplacé de Bazar Korgan, où Azimjan Askarov était détenu jusque début août, à Massi, une petite ville située à 20 kilomètres. Cette décision n’a, semble-t-il, été prise que le 1er septembre en fin de journée. Les requêtes répétées des avocats d’Azimjan Askarov demandant que le procès se tienne ailleurs que dans le sud du Kirghizistan ont été ignorées par le tribunal. La prochaine audience est prévue pour le 6 septembre. Les défenseurs des droits humains assistant au procès en tant qu’observateurs ont signalé que les proches des accusés n’avaient pas eu (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.