Écrire Mohamed Ben Faraj Medini,un tunisien détenu en Irak, risque l’expulsion

AU 207/10, MDE 14/012/2010, 22 septembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 NOVEMBRE 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mohamed Ben Faraj Medini, ressortissant tunisien de 24 ans, risque d’être renvoyé de force par l’Irak dans son pays d’origine, où il pourrait être victime d’une arrestation arbitraire, d’actes de torture et d’autres mauvais traitements. Mohamed Ben Faraj Medini est actuellement incarcéré dans un centre de détention de Kerrada, à Bagdad (Irak). Arrêté en mars 2009 pour être entré illégalement en Irak, il est détenu depuis lors par les autorités irakiennes sans inculpation ni procès. Il a indiqué par téléphone à sa famille, qui vit en Tunisie, qu’il avait été torturé par des agents des forces de sécurité irakiennes peu après son arrestation. Après que Mohamed Ben Faraj Medini a quitté la Tunisie en octobre 2008, des agents des forces de sécurité tunisiennes se sont rendus plusieurs fois au domicile de ses parents et ont interrogé sa mère et son frère afin de connaître l’endroit où il se trouvait et la raison de son départ. Ils ont également menacé son frère de l’arrêter. L’avocat de Mohamed Ben Faraj Medini a ensuite découvert que son client avait été condamné par contumace à 12 ans d’emprisonnement pour des activités liées au terrorisme. Après avoir appris en septembre 2009 que cet homme allait être renvoyé en Tunisie, ses proches ont reçu plusieurs visites de membres des forces de sécurité, qui leur ont posé des questions au (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir