Écrire Les Etats-Unis s’opposent a la libération d’un détenu de Guantánamo, Adnan Farhan Abdul Latif

Action complémentaire sur l’AU 125/09, AMR 51/087/2010, 22 septembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 NOVEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 17 septembre, le ministère américain de la Justice a annoncé que le gouvernement fédéral ferait appel de la décision d’une cour de district ordonnant que le ressortissant yéménite Adnan Farhan Abdul Latif soit libéré de Guantánamo. Il y est détenu depuis janvier 2002. Le 21 juillet, le juge Henry Kennedy, qui siège à la cour fédérale de district de Washington, a ordonné au gouvernement américain de « prendre toutes les mesures diplomatiques nécessaires et appropriées pour faciliter la libération immédiate » d’Adnan Farhan Abdul Latif. Estimant que le gouvernement n’avait pas su démontrer « par des preuves suffisantes » qu’Adnan Farhan Abdul Latif faisait partie d’Al Qaïda ou d’un groupe qui y serait lié, il a conclu que la détention de cet homme était illégale. Adnan Farhan Abdul Latif est détenu à Guantánamo sans inculpation ni jugement depuis plus de huit ans. Amnesty International a lancé une action urgente en sa faveur en mai 2009, après qu’il a vraisemblablement tenté de se suicider au cours d’un entretien avec son avocat. Selon ce dernier, il avait déjà fait plusieurs tentatives de suicide, y compris alors qu’il était détenu à l’isolement dans l’unité psychiatrique de Guantánamo. En mars 2010, Adnan Farhan Abdul Latif a affirmé avoir été maltraité à plusieurs reprises par des membres de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nageur professionnel, il a failli mourir en mer

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !