Écrire Youri Samodourov et Andreï Erofeïev interjettent appel de leur condamnation pour une exposition

Action complémentaire sur l’AU 139/10, EUR 46/035/2010 Le 12 juillet, Youri Samodourov et Andreï Erofeïev ont été reconnus coupables d’« incitation à la haine ou à l’hostilité » et de « dénigrement de la dignité humaine » et condamnés à payer une amende. Le 4 octobre, le tribunal de la ville de Moscou examinera l’appel qu’ils ont interjeté de leur condamnation. Amnesty International considère que ces deux hommes sont poursuivis uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression. Youri Samodourov, ancien directeur du musée Sakharov, et Andreï Erofeïev, ancien responsable du département d’art contemporain de la galerie d’État Tretiakov à Moscou, ont été inculpés au titre de l’article 282(2) du Code pénal russe et jugés par le tribunal de district de Taganski pour l’organisation d’une exposition d’art contemporain à Moscou en 2007. Intitulée Art interdit 2006, l’exposition rassemblait des œuvres ayant été refusées dans différentes expositions en 2006. Cette exposition réunissait des travaux de certains des artistes contemporains russes les plus connus, tels qu’Ilya Kabakov, Alexandre Kossolapov, le groupe Blue Noses (Les Nez bleus), Alexandre Savko et Mikhaïl Roginski. Parmi les pièces présentées figurait un photomontage composé de la photographie du cadre d’une icône et d’une photographie de caviar à l’intérieur de l’icône. Il y avait également des reproductions de peintures religieuses dans lesquelles étaient insérées des représentations de Mickey. L’accusation a affirmé que Youri Samodourov (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.