Écrire Inquiétudes pour la santé du journaliste en détention Fahem Boukadous

AU 222/10, MDE 30/019/2010 Le prisonnier d’opinion Fahem Boukadous, 40 ans, mène une grève de la faim depuis le 8 octobre 2010 afin de protester contre sa détention prolongée et ses conditions de vie à la prison de Gafsa. Il refuse de prendre son traitement médical, ce qui met sa vie en danger. Fahem Boukadous a entamé une grève de la faim pour protester contre le traitement que lui font subir les autorités carcérales et qui se dégrade de plus en plus. Sa femme, Afef Bennaceur, et lui estiment que depuis que d’autres journalistes ont tenté de se rendre à la prison pour une visite de solidarité, samedi 18 septembre, il subit un harcèlement accru de la part des gardiens de la prison. Il a notamment été séparé de son compagnon de cellule, Hassan Ben Abdallah, sa nourriture est tellement passée au crible qu’elle en devient immangeable et toutes ses conversations avec sa femme sont observées, écoutées et enregistrées. Fahem Boukadous souffre d’asthme aigu, ce qui se traduit par de graves problèmes respiratoires. Il doit prendre un traitement régulièrement et bénéficier d’une surveillance médicale. Son état a empiré en raison des conditions de détention et, selon sa femme, sa santé se dégrade progressivement. Plusieurs graves crises d’asthme se sont déclenchées chez lui depuis qu’il est en prison. Il a également souffert d’une infection à la gorge et aux dents et, plus récemment, de maux d’estomac. Il a eu une crise d’asthme le 22 septembre. Les autorités de la prison de Gafsa ont promis de l’emmener à l’hôpital (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.