Écrire Kyrghyzstan:Ulugbek Abdusalamov, prisonnier d’opinion, est gravement malade

Action complémentaire sur l’AU 144/10, EUR 58/019/2010, 22 octobre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 DÉCEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier d’opinion Oulougbek Abdoussalamov a été victime d’une congestion cérébrale alors qu’il était en détention dans un hôpital au Kirghizistan. Amnesty International craint que l’hôpital dans lequel il se trouve ne soit pas en mesure de lui prodiguer les soins nécessaires et l’organisation estime qu’il devrait être transféré à Bishkek, la capitale du pays, afin de recevoir un traitement médical adapté. Oulougbek Abdoussalamov a été victime d’une congestion cérébrale le 17 septembre. Des organisations nationales et internationales avaient déclaré à plusieurs reprises que durant sa détention cet homme ne recevait pas les soins dont il avait besoin. Son procès, qui aurait dû débuter le 22 septembre, a été reporté. Oulougbek Abdoussalamov avait été transféré dans un hôpital de la ville de Djalal-Abad, dans le sud du pays, quelques jours avant d’être victime de cette congestion cérébrale. Selon certaines sources proches d’Oulougbek Abdoussalamov, il ne peut pas parler et tout un côté de son corps est paralysé. Il est à l’hôpital, dans une situation équivalant à un placement en résidence surveillée. Il n’est pas menotté, ni placé sous surveillance policière rapprochée. Amnesty International craint que l’hôpital ne dispose pas des équipements nécessaires et que le personnel ne soit pas suffisamment (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir