Écrire 200 familles se retrouvent sans domicile à la suite d’une inondation

AU 230/10, MDE 12/033/2010, 1er novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 DÉCEMBRE 2010 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 23 octobre 2010, une inondation due à une brèche dans un canal d’évacuation des eaux usées a touché une zone d’habitat informel du nord-est du Caire, Ezbet Abu Rgela. Les logements de fortune de 200 familles ont été détruits ou sont désormais inhabitables. Ces familles doivent être relogées de toute urgence. Cette inondation a eu lieu après la mort d’un habitant d’Ezbet Abu Rgela, apparemment due à un câble électrique dangereux qui était en contact avec l’eau du canal. La police a été prévenue et l’administration locale d’Al Salam a envoyé un bulldozer pour récupérer le corps. Le bulldozer aurait percuté le bord du canal, créant une brèche par laquelle les eaux usées ont pu s’écouler. Selon les habitants, les autorités ont consolidé la brèche et envoyé des voitures pour pomper l’eau. Les résidents ont tentés de renforcer les rives du canal à l’aide de sable et de matériaux de récupération mais l’eau avait déjà atteint plusieurs mètres de haut dans certaines maisons et d’autres étaient déjà inhabitables parce que les murs s’étaient fendus. Sept logements se sont complètement effondrés. En tout, 200 familles ont vu leur domicile détruit ou rendu inhabitable. Ce sont les logements construits en dessous du niveau du canal qui ont été les plus touchés. Les familles dorment désormais dans des ruelles près des décombres de leur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.