Écrire (suivi) : Russie : Sapiyat Magomedova, avocate, toujours en danger au Daghestan

Action complémentaire sur l’AU 219/10, EUR 46/039/2010, 5 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 DÉCEMBRE 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sapiyat Magomedova, avocate au Daghestan (Russie), a vu les restrictions de ses déplacements levées à la mi-octobre. L’Action urgente du 7 octobre a suscité une démonstration de solidarité sans précédent de la part d’autres avocats. Cependant, cette femme fait toujours l’objet d’une information judiciaire à la suite de ses allégations selon lesquelles elle aurait été passée à tabac par la police, et elle risque d’être à nouveau harcelée. Des avocats de toute la région du Caucase du Nord (Daghestan) récoltent des signatures pour une pétition qui détaille et dénonce les mauvais traitements infligés à des avocats par des agents de la force publique. Beaucoup d’entre eux ont commencé une grève le 1er novembre. Le conseil de la Chambre des avocats du Daghestan a demandé à 10 de ses membres de représenter Sapiyat Magomedova au tribunal. Celle-ci a indiqué que les lettres envoyées à cette instance dans le cadre de l’Action urgente avaient contribué à motiver ces initiatives. Sapiyat Magomedova a évoqué publiquement son passage à tabac, qui a eu lieu le 17 juin 2010 au poste de police de la ville de Khasavyourt. À la suite de ces faits, une enquête criminelle mettant en cause la police a été ouverte. Cependant, Amnesty International craint que les investigations ne soient délibérément retardées. Selon (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse