Écrire Israël : démolition imminente d’un village bédouin

AU 236/10, MDE 15/027/2010, 12 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 DÉCEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Environ 250 habitants, dont un tiers d’enfants, du village bédouin d’al Araqib (sud d’Israël) risquent une expulsion forcée de leurs terrains et la démolition de leurs biens pour la septième fois depuis juillet. Bien qu’ils aient des droits sur cette zone depuis longtemps et qu’ils soient des citoyens israéliens, le gouvernement d’Israël ne reconnaît pas leurs droits sur les terrains qu’ils occupent. Depuis juillet, les autorités israéliennes ont procédé à des démolitions dans le village d’al Araqib au moins une fois par mois, et les villageois s’attendent à une nouvelle opération de ce type au cours de la semaine prochaine. Cette semaine, les autorités israéliennes ont démoli une mosquée près de la ville bédouine de Rahat, située à proximité, et le conseil local voisin a refusé de continuer à vendre de l’eau aux habitants d’al Araqib. Les villageois, aidés par des personnes qui les soutiennent, ont tenté à maintes reprises de reconstruire leurs habitations, mais celles-ci ont été de nouveau détruites et le village entier est menacé. Actuellement, les habitants campent dans des cabanes de fortune et des tentes. Le 27 juillet, au moins 46 habitations et autres constructions, dont des abris pour animaux et des réservoirs d’eau, ont été détruits à al Araqib par des agents de l’Administration des territoires d’Israël (ILA) (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse