Écrire Des défenseurs des droits humains menacés de mort en Colombie.

AU 237/10, AMR 23/034/2010, 12 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 DÉCEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des menaces de mort ont été envoyées à des défenseurs des droits humains appartenant à plusieurs ONG du sud-ouest de la Colombie, dont des organisations afro-colombiennes et indigènes et des syndicats. La vie de ces personnes et de leurs collègues est en danger. Le 30 octobre, plusieurs défenseurs des droits humains à Bogotá et dans les départements du Valle del Cauca, du Cauca et de Nariño, dans le sud-ouest de la Colombie, ont reçu du groupe paramilitaire des Aigles noirs le même SMS les menaçant de mort. Le message disait « allez au Venezuela si vous voulez un nouveau pays », en insistant sur le fait qu’ils devaient « partir ou mourir ». Environ 25 personnes et organisations - dont le Processus des communautés noires (PCN), le Conseil régional indigène du Cauca (CRIC) et la Centrale unitaire des travailleurs (CUT) - ont ainsi été menacées. Des menaces ont également été adressées aux chefs locaux de communautés afro-colombiennes et indigènes soutenues par ces organisations ; cela a été le cas pour la communauté indigène de Cerro Tijeras, les Afro-Colombiens de La Toma et d’autres groupes dans le nord du Cauca. Ces organisations et communautés se sont opposées à l’exploitation de mines d’or ou à des projets hydroélectriques de grande ampleur dont les habitants considéraient qu’ils mettaient en péril leurs moyens de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition