Écrire Des défenseurs des droits humains menacés de mort en Colombie.

AU 237/10, AMR 23/034/2010, 12 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 DÉCEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des menaces de mort ont été envoyées à des défenseurs des droits humains appartenant à plusieurs ONG du sud-ouest de la Colombie, dont des organisations afro-colombiennes et indigènes et des syndicats. La vie de ces personnes et de leurs collègues est en danger. Le 30 octobre, plusieurs défenseurs des droits humains à Bogotá et dans les départements du Valle del Cauca, du Cauca et de Nariño, dans le sud-ouest de la Colombie, ont reçu du groupe paramilitaire des Aigles noirs le même SMS les menaçant de mort. Le message disait « allez au Venezuela si vous voulez un nouveau pays », en insistant sur le fait qu’ils devaient « partir ou mourir ». Environ 25 personnes et organisations - dont le Processus des communautés noires (PCN), le Conseil régional indigène du Cauca (CRIC) et la Centrale unitaire des travailleurs (CUT) - ont ainsi été menacées. Des menaces ont également été adressées aux chefs locaux de communautés afro-colombiennes et indigènes soutenues par ces organisations ; cela a été le cas pour la communauté indigène de Cerro Tijeras, les Afro-Colombiens de La Toma et d’autres groupes dans le nord du Cauca. Ces organisations et communautés se sont opposées à l’exploitation de mines d’or ou à des projets hydroélectriques de grande ampleur dont les habitants considéraient qu’ils mettaient en péril leurs moyens de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse