Écrire Mexique. Margarita Guadalupe Martínez Martínez, militante associative menacée de mort

Action complémentaire sur l’AU 16/10, AMR 41/085/2010, 26 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JANVIER 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Margarita Guadalupe Martínez Martínez, militante associative, a été approchée par des inconnus et menacée de mort à San Cristóbal de las Casas, au Mexique. Plusieurs de ses collègues défenseurs des droits humains ont également été menacés. Margarita Guadalupe Martínez Martínez a déclaré avoir été abordée par trois hommes, deux à pied et le troisième à bord d’un pick-up, en sortant d’un café de San Cristóbal de las Casas le 24 novembre. Ces hommes lui ont lancé : « Fais ce qu’on te dit ou on te tue. » Ils lui ont remis une lettre adressée à « Diego », le responsable du Centre des droits humains Frère Bartolomé de Las Casas, une organisation locale qui représente Margarita Guadalupe Martínez dans les poursuites qu’elle a engagées contre des policiers et d’autres fonctionnaires ayant effectué une descente illégale à son domicile le 8 novembre 2009. Le message, élaboré avec des lettres découpées dans des journaux, indiquait : « Diego, la vie de la famille Martínez est entre tes mains, vous serez poursuivis putains de défenseurs. » Les trois hommes ont ensuite dit à Margarita Guadalupe Martínez Martínez de prendre un taxi pour se rendre au cimetière (« comme ça tu pourras parler à tes proches qui sont morts parce que tu vas bientôt les rejoindre ») avant d’aller au marché municipal (« sans faire de conneries (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.