Écrire Argentine:une communauté indigène a été la cible de tirs et d’incendies

AU 245/10, index : AMR 13/006/2010, 26 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JANVIER 2010.Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 23 novembre, la police a violemment dispersé des membres de la communauté indigène toba qom de La Primavera (nord-est de l’Argentine), qui avaient dressé un barrage routier. Deux personnes sont mortes et plusieurs autres ont été blessées. Les policiers ont aussi incendié des logements temporaires construits par la communauté. Une centaine de membres de la communauté indigène toba qom bloquaient la route nationale 86 depuis quatre mois. Ils réclamaient la restitution de leurs terres et protestaient contre la construction d’un institut universitaire par les autorités de la province de Formosa sur ce qu’ils considèrent comme leur territoire ancestral. Selon la communauté, entre 400 et 500 policiers lourdement armés leur ont demandé de quitter les lieux, sans présenter de document ordonnant leur expulsion. Les Tobas Qoms ont refusé de partir et ont été expulsés de force par la police. Au cours de l’opération, au moins un membre de la communauté et un policier ont été abattus et au moins cinq Tobas Qoms sont à l’hôpital, dans un état critique. Tous les logements temporaires construits le long de la route ont été incendiés par les policiers. Quelque 30 membres de la communauté, y compris des enfants, ont été arrêtés. Ils ont tous été libérés, à l’exception d’Eugenio Fernandez, un jeune homme toujours en détention. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.