Écrire Burundi. Réclamez la libération du journaliste Jean-Claude Kavumbagu

AU 248/10, AFR 16/004/2010, 6 décembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 JANVIER 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Jean-Claude Kavumbagu, rédacteur en chef de l’agence de presse en ligne Netpress, est maintenu en détention depuis juillet pour avoir laissé entendre que les forces de sécurité burundaises ne sont pas en mesure de défendre le pays. Il n’a pas été jugé et sa seconde requête de libération sous caution a été rejetée en novembre. Le 12 juillet 2010, le lendemain d’attentats suicides commis à Kampala, en Ouganda, Jean-Claude Kavumbagu a publié un article dans lequel il mettait en cause la capacité des forces de sécurité burundaises à protéger le pays d’attaques terroristes. Les attentats en Ouganda ont été revendiqués par le groupe armé islamiste somalien Al Shabaab, qui a également menacé d’attaquer le Burundi en représailles de la participation du pays à la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM). Dans son article, Jean-Claude Kavumbagu indiquait : « l’inquiétude était réelle à Bujumbura et tous ceux qui [ont entendu parler des attentats] hier à Kampala étaient convaincus que si les miliciens [d’Al Shabaab] voulaient tenter “quelque chose” dans notre pays, ils réussiraient avec une facilité déconcertante tellement nos forces de défense et de sécurité brillent plus par leur capacité à piller et à tuer leurs compatriotes qu’à défendre notre pays. » Jean-Claude Kavumbagu a été arrêté le 17 juillet. Il a été interrogé sans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.