Écrire Iran : Reza Shahabi, un syndicaliste incarcéré observe une grève de la faim

Action complémentaire sur l’AU 130/10, MDE 13/109/2010, 10 décembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 JANVIER 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Reza Shahabi – membre dirigeant d’un syndicat indépendant non reconnu en Iran – est toujours détenu à la prison d’Evin, à Téhéran, où il a entamé une grève de la faim. Bien que Saeed Torabian – un autre membre dirigeant de la même organisation – ait été libéré le 20 juillet, d’autres syndicalistes ont été arrêtés depuis. Actuellement, six sont en prison. Reza Shahabi – trésorier du Syndicat des travailleurs de la régie des bus de Téhéran et de sa banlieue – a été arrêté le 12 juin, trois jours après l’interpellation de Saeed Torabian, porte-parole du syndicat. Au bout de plusieurs semaines de détention au secret, il a finalement pu contacter ses proches et leur a dit qu’il était incarcéré à la prison d’Evin, à Téhéran. Il a entamé une grève de la faim le 4 décembre afin de protester contre sa détention prolongée. Les syndicalistes Gholamreza Gholamhosseini, Morteza Komsari et Ali Akbar Nazari ont tous les trois été arrêtés depuis début novembre. Amnesty International pense que ces trois hommes ainsi que Reza Shahabi sont probablement des prisonniers d’opinion, détenus uniquement en raison de leurs activités syndicales pacifiques, auquel cas ils doivent être libérés immédiatement et sans condition. Mansour Ossanlu et Ebrahim Maddadi, respectivement président et président adjoint du syndicat, purgent actuellement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse