Écrire Des civils menacés en Colombie

AU 254/10, AMR 23/037/2010, 13 décembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des paramilitaires ont menacé des civils et tué un paysan dans une commune du sud-ouest de la Colombie. Ils bloquent un hameau depuis le 28 novembre : 60 personnes ont réussi à fuir mais celles qui restent sont en danger, comme les autres paysans de la commune. Le 28 novembre, quelque 120 paramilitaires lourdement armés et, pour la plupart, en tenue de camouflage ont bloqué le hameau de Las Perlas, dans la commune d’Argelia (département du Cauca). Des hommes, dont on sait qu’il s’agit de paramilitaires, ont été vus en train de parler à des militaires et de patrouiller à leurs côtés dans la ville. Les paramilitaires et les militaires ont établi des postes de contrôle communs sur la route qui mène à la localité. Le 30 novembre, une soixantaine de personnes, y compris des enfants, ont réussi à fuir Las Perlas. Néanmoins, la majorité des habitants de la ville est toujours bloquée par les paramilitaires, qui ont menacé de les tuer et d’agresser sexuellement les femmes. Les paramilitaires leur ont dit : « Si les guérilléros combattent et que l’un d’entre nous meurt, vous mourrez aussi. » Le 2 décembre, Milton Díaz Cabezas – un paysan – a été tué par deux paramilitaires après que ceux-ci l’ont fait sortir de son domicile, dans le hameau voisin d’El Porvenir : les guérilléros et les paramilitaires s’étaient affrontés la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse