Écrire Kareem Arabji (h), 29 ans

MDE 24/044/2007 - AU 242/07 Kareem Arabji est détenu au secret par Al Mukhabarat al Askariyya (le Service des renseignements militaires) à Damas, la capitale, depuis qu’il a été arrêté le 7 juin. Amnesty International pense qu’il est détenu à la Fara Falastin (Section Palestine), centre de détention de ce service à Damas, et craint fortement qu’il ne soit torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Il est possible que cet homme ait été placé en détention uniquement pour avoir exprimé ses opinions politiques sans recourir à la violence ni prôner son usage, auquel cas il s’agirait d’un prisonnier d’opinion. Selon les informations reçues par Amnesty International, Kareem Arabji, consultant en affaires, est privé de liberté pour le rôle qu’il a joué dans l’animation d’un forum de la jeunesse en ligne, www.akhawia.net. Avant son arrestation, il avait été convoqué à plusieurs reprises au sujet de ce forum à la section de quartier (al-Muntaqa) du Service des renseignements militaires à Damas. Depuis, il n’a pas été inculpé ni traduit devant une instance judiciaire, et n’a pas été autorisé à consulter un avocat ni à être en contact avec sa famille. En juin 2007, sept hommes ont été condamnés, au terme d’un procès inique, à des peines d’emprisonnement de cinq ou sept ans, manifestement en raison des contenus pro-démocratiques qu’ils avaient publiés sur le même site web. Ils ont été déclarés coupables, en application de l’article 278 du Code pénal syrien, d’avoir « pris des initiatives ou fait des déclarations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.