Écrire Ukraine : le militant Andreï Bondarenko contraint de subir un examen psychiatrique

Action complémentaire sur l’AU 232/10, EUR 50/013/2010, 8 décembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JANVIER 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le syndicaliste ukrainien Andreï Bondarenko est contraint de subir un examen psychiatrique forcé le 13 décembre. Il craint qu’on ne lui administre des médicaments ou qu’on ne le place en détention contre son gré à la suite de cet examen. Le 29 octobre 2010, un tribunal de Vinnitsa (sud-ouest de l’Ukraine) a ordonné au syndicaliste Andreï Bondarenko de se soumettre à un examen psychiatrique. La cour d’appel a confirmé cette décision le 23 novembre. Andreï Bondarenko a ensuite interjeté appel auprès de la Haute Cour des affaires pénales et civiles. Bien qu’aucune date n’ait été fixée pour l’audience de la Haute Cour, Andreï Bondarenko a déjà reçu une convocation de l’hôpital psychoneurologique de la région de Vinnitsa datée du 2 décembre, lui demandant de se présenter pour un examen psychiatrique le 13 décembre. S’il ne se soumet pas de manière volontaire à cet examen, il sera contraint de le subir le lendemain. Amnesty International craint que la réalisation de cet examen dans la région de Vinnitsa ne soit pas impartiale. Par conséquent, elle continue à demander qu’il soit effectué dans une autre région, avec la participation d’un praticien de l’Association ukrainienne de psychiatrie et de l’Association mondiale de psychiatrie. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE AUX (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse