Écrire Des défenseurs des droits humains menacés

Action complémentaire sur l’AU 126/10, AMR 23/039/2010 Des paramilitaires ont menacé de tuer quatre femmes défenseures des droits humains travaillant dans les départements du Cauca et du Valle del Cauca (sud-ouest de la Colombie). Des membres d’autres organisations de défense des droits humains et d’un syndicat ont aussi été menacés. Le 11 décembre, Martha Lucía Giraldo, membre de la section du Valle del Cauca du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE), qui fait campagne au nom des victimes de violations des droits humains, a reçu le texto suivant sur son téléphone portable : « C’est vous qui empêchez le développement de ce pays, en soutenant des familles de guérilléros et en les démoralisant avec ces idées stupides de liberté ; vous êtes donc sur notre liste de personnes à abattre. » Ce message, signé du groupe paramilitaire appelé les Aigles noirs – Nouvelle génération, menaçait également d’autres organisations de défense des droits humains – l’Association pour l’investigation et l’action sociale (NOMADESC), le Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (CSPP), entre autres – et des responsables indigènes. Cristina Castro, qui appartient au CSPP, a également reçu sur son téléphone une menace de mort signée des Aigles noirs – Nouvelle génération. Des menaces similaires ont été envoyées sur les téléphones portables de Berenice Celeyta, dirigeante de NOMADESC, et d’Ayda Quilcué, ancienne directrice du Conseil régional indigène du Cauca (CRIC). L’un des textos visait le Syndicat des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.