Écrire Crainte de disparition d’un militant, Hada, et de sa famille

AU 2/11, ASA 17/001/2011, 7 janvier 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 FÉVRIER 2011 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Hada, défenseur des droits humains de Mongolie intérieure, son épouse Xinna et leur fils Uiles ont été arrêtés dans le nord de la Chine. On ignore ce qu’il est advenu d’eux et où ils se trouvent. Amnesty International craint qu’ils n’aient été victimes d’une disparition forcée. Hada devait être libéré de prison le 10 décembre 2010, à l’issue d’une peine de 15 ans d’emprisonnement pour « séparatisme » et « espionnage ». Son épouse Xinna et leur fils Uiles ont été arrêtés avant la date prévue de sa remise en liberté. Les autres membres de sa famille, notamment sa belle-sœur Naraa et son oncle Haschuluu, qui attendaient de le retrouver à sa libération, n’ont reçu aucune information à son sujet le jour en question. Le 11 décembre 2010, Naraa a reçu un CD qui contenait cinq photos montrant Hada en train de dîner avec Xinna et Uiles. Les photos étaient datées du 10 décembre 2010. Naraa a indiqué au Centre d’information sur les droits humains de Mongolie du Sud (SMHRIC) que, d’après les vêtements portés par Xinna et Uiles, elle pensait que ces photos étaient récentes. Les mêmes clichés avaient été publiés de manière anonyme sur Boxun.com, un site chinois dissident basé à l’étranger. Le 13 décembre 2010, Haschuluu a reçu un SMS supposément envoyé par Hada qui lui demandait de ne pas s’inquiéter et indiquait que Uiles et lui-même avaient été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.