Écrire Pas de grâce de la part du gouverneur sortant

Informations complémentaires sur l’AU 259/10, AMR 51/002/2011 Avant de quitter ses fonctions le 2 janvier, le gouverneur sortant de Californie a refusé de statuer sur le recours en grâce de Kevin Cooper, condamné à mort en 1985 pour quatre meurtres et qui a toujours clamé son innocence. Dans une lettre adressée aux avocats de Kevin Cooper et aux autorités de l’État le 2 janvier, le secrétaire aux Affaires juridiques du gouverneur sortant Arnold Schwarzenegger a reconnu que « le recours en grâce soulevait de nombreuses questions ayant trait aux preuves qui nécessitaient l’examen approfondi et minutieux de volumineux dossiers ». Il a cependant indiqué qu’il n’y avait pas suffisamment de temps pour effectuer une telle analyse avant que le gouverneur ne quitte ses fonctions. Il a conclu en déclarant que les documents présentés resteraient au bureau du gouverneur « pour examen par le gouverneur nouvellement élu, [Jerry] Brown ». La lettre en question apporte un nouvel éclairage à la déclaration faite par le gouverneur Schwarzenegger en janvier, lorsqu’il avait refusé d’accorder la grâce à Kevin Cooper alors que la date d’exécution de celui-ci risquait d’être fixée. Il avait alors estimé : « La déclaration de culpabilité de M. Cooper avait été minutieusement réexaminée et confirmée par [les] plus hautes juridictions [californiennes] et fédérales […]. Je ne critiquerai pas après coup les décisions de ces tribunaux, et je n’influerai pas sur le verdict de culpabilité prononcé par le jury ni sur la condamnation à mort. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.