Écrire Bélarus. Les prisonniers d’opinion doivent être libérés

AU 264/10, EUR 49/001/2011, 12 janvier 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 FÉVRIER 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Amnesty International demande la libération de 15 militants et journalistes bélarussiens inculpés d’« organisation de troubles à l’ordre public de grande ampleur » à la suite d’une manifestation qui a eu lieu le 19 décembre pour protester contre les résultats de l’élection présidentielle. Plus de 700 personnes ont été placées en détention en raison de leur participation à cette manifestation. La plupart ont depuis été relâchées après avoir purgé une brève peine administrative, mais des militants, des journalistes et des représentants politiques de premier plan sont toujours incarcérés dans le cadre de cette mesure de répression manifeste contre l’opposition. À ce jour, 30 journalistes et militants de l’opposition, dont cinq candidats à l’élection présidentielle, ont été arrêtés et inculpés. Leurs procès devraient avoir lieu dans deux ou trois mois et ils risquent une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de réclusion. Il semble que les détenus ne soient pas autorisés à bénéficier de manière satisfaisante des conseils d’avocats et à être convenablement examinés par des médecins alors même que certains d’entre eux ont été blessés après avoir été battus par la police antiémeute lors de la manifestation. Amnesty International rassemble des informations sur ces 30 personnes. Actuellement, l’organisation dispose de suffisamment d’éléments pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.