Écrire Arabie Saoudite : un prisonnier d’opinion Saud al Hashimi, déclare être victime de torture

Action complémentaire sur l’AU 312/08, MDE 23/001/2011, 14 janvier 201 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 FÉVRIER 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En Arabie saoudite, un médecin, Saud al Hashimi, aurait été victime torture et d’autres formes de mauvais traitements et il aurait été contraint à signer des « aveux ». Cet homme est un prisonnier d’opinion, détenu pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion. Selon les informations dont dispose Amnesty International, Saud al Hashimi, un médecin de 46 ans, aurait été victime de torture et d’autres formes de mauvais traitements à la prison de Dhaban, dans l’ouest de l’Arabie saoudite. En décembre, il semble que cet homme ait été entière déshabillé et placé dans une pièce extrêmement froide pendant quatre jours, jusqu’à ce qu’il signe une déclaration aux termes de laquelle il reconnaissait les faits qui lui sont reprochés et affirmait renoncer à la présence d’un avocat durant les audiences de son procès. Il a été présenté devant un juge plusieurs jours plus tard, le 1er janvier. Cependant, lorsqu’il a tenté d’expliquer qu’il avait signé cette déclaration sous la contrainte, le juge n’a pas répondu et n’a pris aucune mesure concernant ces affirmations. Saud al Hashimi est maintenu en détention à l’isolement. Il souffrirait d’une infection intestinale et d’hypertension, et il semble avoir besoin d’un traitement médical. La déclaration qu’il a signée contenait une liste (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.