Écrire Iran : crainte d’exécution de Hossein Khezri, un kurde iranien

Action complémentaire sur l’AU 88/10, MDE 13/009/2011, 20 janvier 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 3 MARS 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Hossein Khezri, qui fait partie de la minorité kurde d’Iran, pourrait avoir été exécuté le 15 janvier 2011 dans le nord-ouest de l’Iran après avoir été déclaré coupable d’« inimitié à l’égard de Dieu » du fait de son appartenance au Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK). Les autorités ont annoncé qu’un membre du PJAK avait été exécuté le 15 janvier 2011, sans préciser le nom de cette personne. Des membres de la famille d’Hossein Khezri lui avait rendu visite à la prison centrale d’Orumiyeh le 5 janvier 2011. Hossein avait alors dit que les autorités avaient exercé des pressions sur lui afin qu’il « avoue » devant une caméra son implication dans l’opposition armée au gouvernement et les homicides de plusieurs personnes, mais il avait refusé de faire de tels « aveux » et affirmé n’avoir tué personne. Le 13 janvier 2011, des représentants du tribunal révolutionnaire d’Orumiyeh ont indiqué au frère d’Hossein Khezri qu’ils avaient reçu l’ordre d’exécution d’Hossein Khezri du bureau du procureur. Sa famille a souhaité lui rendre visite, mais cela ne leur a pas été possible et il leur a été demandé de revenir le 15 janvier. Lorsqu’ils se sont présentés le 15 janvier, ils n’ont pas pu le voir cette fois encore et ont par la suite entendu dire qu’un organe judiciaire de la province de l’Azerbaïdjan (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.