Écrire Ghana. des milliers de personnes risquent d’être expulsées de force

Action complémentaire sur l’AU 251/10, AFR 28/001/2011, 26 janvier 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 FÉVRIER 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des milliers de personnes vivant et travaillant à proximité des lignes de chemin de fer d’Accra, au Ghana, risquent à tout moment d’être expulsées de force afin de permettre le réaménagement du réseau ferroviaire. À la suite d’une nouvelle menace d’expulsion en date du 21 janvier 2011, les « habitants des voies ferrées », c’est-à-dire les hommes, femmes et enfants qui vivent et font du commerce dans des kiosques et des petites constructions le long des lignes de chemin de fer, se retrouveront sans abri et sans ressources s’ils sont expulsés de force de leurs logements. Le 21 janvier 2011, des employés de l’administration du district d’Accra (AMA) et de l’administration des chemins de fer ont rendu visite à la population installée le long des voies ferrées à Accra. Ils ont mesuré la distance séparant les constructions des lignes ferroviaires, peu utilisées, et ont adressé de nouveaux avis d’expulsion aux personnes qui vivent à moins de 160 mètres des rails. Ces avis ne mentionnent pas la date de l’expulsion. Cependant, le chef de l’exécutif du district d’Accra a fait savoir que l’administration du district veillerait à ce que les logements et commerces situés là soient démolis avant que les travaux de construction ne démarrent en février. Le 25 janvier, les mots « À démolir avant le 25 janvier (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.