Écrire Soudan : un défenseur soudanais des droits humains Mudawi Ibrahim Adam, libéré

Action complémentaire sur l’AU 266/10, AFR 54/004/2011, 27 janvier 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 10 MARS 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 25 janvier, le défenseur soudanais des droits humains Mudawi Ibrahim Adam a été libéré de prison. Il a passé plus d’un mois en détention, uniquement en raison de ses activités en faveur des droits humains. Les poursuites à son encontre n’ont pas été abandonnées et il pourrait à nouveau être victime de harcèlement ou incarcéré. Mudawi Ibrahim Adam, ancien directeur de l’Organisation pour le développement social du Soudan (SUDO), est déterminé à former un recours demandant l’abandon des charges qui pèsent sur lui et en raison desquelles il pourrait être à nouveau harcelé, voire incarcéré. Le 22 décembre 2010, Mudawi Ibrahim Adam a été condamné à un an d’emprisonnement et à une amende de 3 000 livres soudanaises (874 euros) pour mauvaise gestion financière. Les accusations dont il fait l’objet émanent de la Commission de l’aide humanitaire (CAH) et font suite à une série d’audits effectués en 2008 et 2009, qui n’ont pourtant mis en évidence aucune activité illicite de la part de Mudawi Ibrahim Adam. En mars 2009, ce militant a comparu pour les mêmes motifs et a été relaxé faute de preuves, mais la CAH a fait appel de cette décision. La cour d’appel a ordonné au tribunal de première instance de réexaminer l’affaire. Le 22 décembre, le juge qui avait relaxé Mudawi Ibrahim Adam l’a, cette fois, déclaré (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse