Écrire Craintes pour le personnel d’un refuge et les migrants qui s’y trouvent

AU 16/11, AMR 41/003/2011 Guadalupe Calzada, qui dirige le refuge pour migrants San Juan Diego, à Lecheria (non loin de Mexico, la capitale), les bénévoles travaillant dans cette structure et les migrants qui s’y trouvent risquent d’être victimes d’attaques et d’incendies volontaires depuis qu’ils ont reçu des menaces. Le 30 janvier, un ressortissant guatémaltèque a informé Guadalupe Calzada, qui dirige le refuge de Lecheria pour migrants en situation irrégulière (dépourvus de documents de voyage officiels), qu’un inconnu lui avait dit d’être prudent sur son lieu de travail car des personnes prévoyaient d’incendier les locaux, ainsi que de massacrer les migrants guatémaltèques et de tuer la responsable du refuge « comme un chien » dans les trois jours. La menace émane, semble-t-il, de bandes de passeurs présentes dans la région, qui considèrent le refuge comme une entrave à leurs activités criminelles. Plus tôt dans la journée, Guadalupe Calzada avait signalé à la police qu’un homme rôdait autour du refuge et l’avait insultée. Des policiers se sont rendus sur place et ont arrêté cet homme, qui a par la suite été libéré. Selon des défenseurs des droits des migrants, cet incident et les menaces citées plus haut pourraient avoir un lien. Le refuge a demandé la protection de la municipalité et rapporté les faits à la Commission nationale des droits humains. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en espagnol ou dans votre propre langue) : ? dites-vous (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !