Écrire Les autorités tchétchènes expulsent des familles à Grozny

AU 21/11, EUR 47/005/2011, 4 février 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 MARS 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des dizaines de familles ont été expulsées de force de logements « temporaires » par les autorités dans la capitale tchétchène, Grozny (Russie). Beaucoup d’autres risquent une expulsion imminente. Le 14 janvier, des hommes armés en tenue de camouflage sont entrés dans un foyer (obschezhitie) abritant 100 familles et ont dit à ces personnes qu’elles devaient déménager, prétendument sur ordre présidentiel. Depuis lors, les familles vivant dans au moins six autres foyers de la ville ont été sommées de partir. La plupart d’entre elles se sont vu accorder 48 heures pour quitter les lieux et aucune solution de relogement ne leur a été proposée. Ces familles sont délogées pour céder la place à d’autres, expulsées de leurs appartements dans la ville d’Argun. Les foyers ont figuré parmi les premiers bâtiments restaurés à Grozny après les deux guerres des années 1990 et 2000. Ils devaient accueillir temporairement des personnes déplacées qui avaient perdu leurs biens. Cependant, de nombreuses familles y vivent encore en raison de la pénurie de logements. La plupart d’entre elles sont toujours enregistrées (ce qui est une obligation légale) à leur ancienne adresse et les autorités utiliseraient ce prétexte pour les expulser et les renvoyer « d’où elles viennent ». Dans une interview accordée récemment à une chaîne de télévision, Ramzan (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition