Écrire Mexique : la famille d’une militante Josefina Reyes, tuée est en danger

Action complémentaire sur l’AU 1/10, AMR 41/005/2011, 8 février 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 MARS 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois membres de la famille de la défenseure des droits humains Josefina Reyes ont été enlevés. Leurs proches et eux sont en danger. Le 7 février, Malena Reyes, Elías Reyes et son épouse Luisa Ornelas ont été enlevés à Guadalupe Distrito Bravos, dans la vallée de Juárez, à l’est de Ciudad Juárez (État de Chihuahua). Ces trois personnes circulaient à bord d’un camion aux côtés de Sara Salazar, la mère de Malena, Elías et Josefina Reyes, et de la fille de cette dernière. Des hommes armés ont arrêté le véhicule et ont forcé Sara Salazar et la fillette à descendre. Ils sont repartis avec Malena Reyes, Elías Reyes et Luisa Ornelas, laissant Sara Salazar et la fillette au bord de la route. Elías et Malena Reyes sont le frère et la sœur de Josefina Reyes, abattue le 3 janvier 2010 par des inconnus. Depuis 2008, Josefina Reyes participait à des actions menées pour protester contre les violences commises par le crime organisé et contre les violations des droits humains perpétrées par l’armée dans la région. En août 2009, elle avait pris part à un forum contre la militarisation et la répression à Ciudad Juárez, afin de dénoncer la multiplication des violations des droits fondamentaux commises par des militaires. Rubén Reyes, un autre frère de Josefina, a été abattu le 18 août 2010 alors qu’il allait acheter (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !