Écrire Ouganda : craintes pour la santé de somaliens Mohammad Hassan Haji et d’Abdu Rashid Abdullahi Omar

Action complémentaire sur l’AU 122/10, AFR 59/006/2011, 10 février 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 24 MARS 2011.Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’état de santé de Mohammad Hassan Haji et d’Abdu Rashid Abdullahi Omar, deux ressortissants somaliens détenus en Ouganda, s’est fortement détérioré ces dernières semaines. En outre, ces hommes risquent d’être renvoyés de force en Somalie, où ils pourraient être victimes de violations des droits humains. Abdul Rashid Abdullahi Omar, un jeune homme de 18 ans souffrant de troubles bipolaires, et Mohammad Hassan Haji, âgé de 25 ans, sont détenus par les autorités ougandaises depuis novembre et décembre 2009, respectivement. Ils se trouvent au poste de police central de Kampala, la capitale. Leur état de santé se détériore car ils sont détenus dans des conditions d’hygiène déplorables, dans une cellule surpeuplée sans lumière naturelle, et ne sont pas autorisés à sortir pour faire de l’exercice. Leur détention prolongée sans perspective de libération et la crainte d’une expulsion vers la Somalie ont de graves conséquences psychologiques. Mi-janvier, Mohammad Hassan Haji a été menacé d’une expulsion imminente. Abdul Rashid Abdullahi Omar et lui ont été informés qu’ils ne seraient relâchés que s’ils versaient un pot-de-vin à la police. Mohammad Hassan Haji n’avait pas eu la possibilité de faire examiner sa demande d’asile par les autorités ougandaises. En outre, il n’avait pas pu contester une décision (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir