Écrire USA : des jurés désormais opposés à l’ exécution imminente de Timothy Adams

AU 27/11, AMR 51/010/2011, 10 février 2011 ENVOYEZ VOS APPELS LE PLUS TÔT POSSIBLE, AVANT LE 22 FÉVRIER 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Timothy Adams, un Afro-Américain de 42 ans, doit être exécuté au Texas le 22 février. Il a été condamné à mort pour le meurtre de son jeune fils, commis en 2002. Trois des 12 jurés qui s’étaient prononcés en faveur de la peine capitale lors de son procès, en 2003, figurent parmi les personnes qui appellent aujourd’hui à la clémence. Timothy (« Tim ») Adams a tué par balle son fils de 19 mois, Timothy (« TJ »), lors d’un face-à-face avec la police de Houston, au Texas, le 20 février 2002. Après s’être rendu, il a remis à la police une déclaration dans laquelle il reconnaissait cet homicide et il a plaidé coupable lors de son procès. Le jury l’a déclaré coupable et, à l’issue de la phase de détermination de la peine, il a estimé que, même si le casier judiciaire de cet homme était vierge, il était susceptible de commettre à nouveau des actes de violence qui constitueraient « une menace permanente pour la société » – condition sine qua non d’une condamnation à mort au Texas – et que les circonstances atténuantes n’étaient pas suffisantes pour prononcer une peine de réclusion à perpétuité. Bien que les avocats de la défense aient présenté un certain nombre de témoins de moralité lors de la phase de détermination de la peine, ils n’ont fait citer qu’un seul membre de la famille de Tim Adams : sa mère. D’autres proches – (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse