Écrire Nouvelle arrestation d’un étudiant iranien

Action complémentaire sur l’AU 31/11, MDE 13/021/2011 Iman Sedighi, militant étudiant, a été arrêté le 20 février à Babol, en Iran, au lendemain d’une journée de manifestations et de grèves qui ont eu lieu dans tout le pays. On ignore où il se trouve actuellement. Il a déjà purgé une peine de cinq mois d’emprisonnement pour avoir manifesté à la suite de l’élection présidentielle contestée de 2009. Il avait participé à la campagne de l’un des candidats vaincus, Mehdi Karroubi. Le 29 décembre 2009, une cour d’appel a confirmé la peine de 10 mois d’emprisonnement prononcée à l’encontre d’Iman Sedighi pour « agissements contre la sûreté de l’État ». Cette sentence serait liée au soutien apporté par Iman Sedighi à la campagne de Mehdi Karroubi et à sa participation à des mouvements de protestation contre l’issue de l’élection présidentielle de juin 2009. Il lui avait également été interdit pendant un an de poursuivre ses études à l’université de technologie Noshirvan, à Babol. Le verdict a pris effet le 25 février 2010. Iman Sedighi a été libéré en juillet 2010, après avoir purgé la moitié de sa peine. Il a entrepris des démarches pour pouvoir reprendre ses études lorsque l’interdiction sera levée, en vain. Certaines sources indiquent que, le 20 février 2011, des véhicules blindés étaient stationnées devant l’université ainsi que dans d’autres lieux à Babol. Lorsque les partisans de Mehdi Karroubi et Mir Hossein Moussavi, un autre dirigeant de l’opposition, se sont rassemblés dans les rues pour manifester, ils se sont retrouvés face à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.