Écrire Gloria Cano Legua (f), avocate spécialisée dans la défense des droits humains ...

... ainsi que les membres du personnel de l’Asociación pro Derechos Humanos (APRODEH, Association pour les droits humains) AMR 46/001/2008 - AU 05/08 Le 18 décembre 2007, les membres de l’Asociación pro Derechos Humanos (APRODEH, Association pour les droits humains) ont été menacés de mort dans un appel téléphonique anonyme, manœuvre qui va à l’encontre de leur droit de défendre les droits humains. Les menaces visaient particulièrement l’avocate Gloria Cano Legua, spécialisée dans les droits humains ; elle plaide dans plusieurs affaires en faveur de victimes de violations des droits humains qui auraient été commises sous la présidence d’Alberto Fujimori, et pour lesquelles il est actuellement jugé. L’auteur des menaces aurait déclaré : « On va vous tuer parce que vous êtes des terroristes ; on va tuer Gloria Cano parce que c’est une ordure terroriste, vous n’êtes que des sales fils de putes ». Gloria Cano Legua représente des familles de victimes des massacres de La Cantuta et Barrios Altos dans le cadre du procès de l’ancien président Alberto Fujimori, dont la prochaine audience publique est prévue le 4 janvier. Amnesty International est extrêmement inquiète pour sa sécurité et pour celle de tous les autres défenseurs des droits humains dont le travail est lié à ce procès. Parmi les charges retenues contre Alberto Fujimori, le procureur général a accusé l’ancien chef de l’État d’homicide qualifié, de coups et blessures susceptibles d’entraîner la mort et de disparition forcée pour le rôle qu’il aurait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse