Écrire Iran, des dirigeants de l’opposition et leurs épouses ont disparu

AU 49/11, MDE 13/023/2011, 28 février 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 AVRIL 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les dirigeants de l’opposition Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi, ainsi que leurs épouses Zahra Rahnavard et Fatemeh Karroubi, ont été soumis à une disparition forcée. Ils ont été arrêtés à leur domicile par les forces de sécurité le 24 février 2011 et on ignore toujours où ils se trouvent. Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi ont vu leur liberté d’expression, d’association et de mouvement sévèrement restreinte depuis les troubles qui ont suivi l’élection présidentielle controversée de 2009. Après avoir appelé à des manifestations nationales en signe de soutien à la population tunisienne et égyptienne le 14 février 2011, ils ont été placés de facto en résidence surveillée, avec l’interdiction pour toute personne d’entrer à leur domicile et d’en sortir. Le 24 février, ces deux hommes et leurs épouses ont été emmenés. Après avoir parlé à un voisin, l’un des fils de Mehdi Karroubi a indiqué : « À minuit […] huit camionnettes appartenant aux forces de sécurité sont apparues […] là où se trouve la maison des Karroubi. Quelques minutes après, ils sont partis dans une voiture […]. Après leur départ, les lieux ont été complètement évacués et les lumières conduisant à la résidence ont été éteintes. » Ils pourraient être détenus dans une « cache », sur laquelle le pouvoir judiciaire n’a aucun contrôle, appartenant au Corps des gardiens de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse