Écrire Craintes autour de la disparition de la militante écologiste colombienne Sandra Viviana Cuellar Gallego

AU 48/11, AMR 23/002/2011 La militante écologiste colombienne Sandra Viviana Cuellar Gallego pourrait avoir été victime de disparition forcée le 17 février à Cali, dans l’ouest de la Colombie, alors qu’elle se rendait à l’Université nationale dans la ville voisine de Palmira pour y donner une conférence. On a retrouvé sa carte d’identité, son téléphone portable et d’autres effets personnels mais on ignore où elle se trouve actuellement. Sandra Viviana Cuellar Gallego est une militante écologiste qui a travaillé pour l’ONG CENSAT Agua Viva, la branche colombienne de l’association Friends of the Earth (Les Amis de la Terre). Elle dirige actuellement l’ONG Surviviendo, qui s’occupe de questions liées à la protection de l’eau, du bassin fluvial et des zones humides dans le département du Valle del Cauca, dans le sud-ouest du pays. Par le passé, des défenseurs des droits humains en faveur de la protection de l’environnement en Colombie ont déjà été victimes de menaces, de disparitions forcées ou d’homicides en raison de leur travail. Pendant les deux semaines qui ont précédé sa disparition, Sandra Viviana Cuellar Gallego élaborait avec la population locale un projet de gestion de l’environnement pour la municipalité de Yumbó, dans le département du Valle del Cauca. Elle a également travaillé avec le peuple indigène Yanacona sur le fleuve Cauca et a donné des interviews dans le but de promouvoir les actions de cette population visant à assurer la protection du fleuve. Le 18 février, lendemain du jour où elle a été vue (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.