Écrire Des paramilitaires menacent des syndicalistes

AU 52/11, AMR 23/003/2011, 3 mars 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 AVRIL 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des syndicats, des organisations de défense des droits humains et des dirigeants associatifs ont reçu une menace de mort proférée par l’Armée populaire révolutionnaire antiterroriste de Colombie (AU-ERPAC) – un groupe paramilitaire – sur un tract distribué dans la commune de Bugalagrande, dans le sud-ouest du pays, le 16 février. Le 16 février, une manifestation avait été organisée pour attirer l’attention sur le sort des victimes de groupes paramilitaires dans la commune de Bugalagrande. Pendant ce temps, des tracts accusant plusieurs syndicats, syndicalistes et organisations de défense des droits humains d’appartenir à la guérilla et les menaçant de mort ont été distribués. Les tracts contenaient le message suivant : « Nous lançons un avertissement aux guérilleros des FARC et de l’ELN liés au SINALTRAINAL, au SINTRAMUNICIPIO, à l’ACACEVA et à d’autres ONG, votre heure est venue, salauds […]. Vous n’allez pas vous en sortir Rafael Esquivel, Fredy Sepúlveda, Álvaro Varela et Martín Agudelo et vos partenaires guérilleros idéologues terroristes qui sont à l’étranger, nous vous attendons. » Les personnes citées appartiennent au Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire (SINALTRAINAL). Ces dernières années, des membres du SINALTRAINAL sont victimes de menaces de mort et d’homicides parce qu’ils font campagne (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir